Romans

Parution le 29 août 2013

Moment d’un couple

Il est journaliste, participe aux tâches ménagères et s’investit à fond dans la paternité. Elle a eu avant de se marier une jeunesse cahotique et occupe aujourd’hui un poste d’ingénieur dans une grosse entreprise d’informatique. Mais être de son temps n’empêche pas d’entretenir des illusions romantiques. Et lorsqu’Olivier apprend à sa femme qu’il a, depuis peu, une liaison, c’est tout l’univers de Juliette qui vacille.

« Elle ne pouvait pas croire que cela lui arrive aujourd’hui. A elle. L’adultère. Rien que le mot évoquait le drame bourgeois ou le vaudeville poussiéreux. »

Les risques de la vie à deux et les glissements du désir, les contradictions d’un certain féminisme mais aussi la part de sauvagerie enfouie en chacun d’entre nous, tels sont les thèmes abordés dans ce roman.

Qu’est-ce qu’un couple ? Celui que forment Juliette et Olivier survivra-t-il à la trahison ? Sans concession mais non sans humour, l’auteur nous fait passer d’une plume alerte du point de vue de Juliette à celui d’Olivier, et nous entraîne dans une fluctuation vertigineuse de situations et de sentiments qui tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page. 


« Comédienne et scénariste, Nelly Alard a fait grande impression avec son coup d’essai, Le crieur de nuit (Gallimard, 2010, repris en Folio). La revoici en librairie avec un livre plus ambitieux et plus abouti encore, Moment d’un couple, (…) D’une rare justesse de trait et d’une grande maîtrise, Moment d’un couple s’annonce comme l’un des temps forts de la rentrée française » (Alexandre Fillon, Livres Hebdo) Read the article

Paru en avril 2012

Le crieur de nuit

" J’ai appris la nouvelle ce matin, en écoutant le répondeur. Isa disait : Papa est décédé. Je me suis fait couler un café et je l’ai rappelée, puis j’ai composé le numéro d’Air France. Thierry est entré en bâillant, m’a regardée et a dit : Qu’est-ce qui se passe ? J’ai répondu : Papa est mort. lsa dit : décédé. Moi je dis : mort. Je ne vois pas pourquoi je prendrais des gants. Depuis le temps que l’idée de la mort m’accompagne, je ne dirais pas qu’elle m’est devenue familière, non, mais j’ai quand même le droit de l’appeler par son nom.

Tu es mort. Enfin. "


A propos du Crieur de Nuit, la presse a dit :

« On découvre, stupéfait, ce premier roman. »
Jacques-Pierre Amette, Le Point

« Un livre fulgurant. »
Eric Neuhoff, Le Figaro Madame

« Un humour noir, un style claquant. »
Jérôme Garcin, Le Nouvel Observateur

« Une salutaire rage de vivre. »
Isabelle Lortholary, Elle

« Original et envoûtant. »
François Lestavel, Paris-Match

« Une noire drôlerie… Passionnant. »
Bernard Pivot, Le JDD

« A la mort d’un père tyrannique, une fille retrouve le goût de vivre. A la fois urgente et enjouée, l’écriture de Nelly Alard frappe par son rythme houleux. »
Marine Landrot, Télérama

View online : Sur Amazon

- Prix Roger-Nimier 2010
- Prix National de littérature du Lions Club 2011
- Prix « Un livre, une commune » de Combs-la-Ville 2011
- Prix des audiolecteurs de la Ville de Nantes 2011