Paru en avril 2012

Le crieur de nuit

" J’ai appris la nouvelle ce matin, en écoutant le répondeur. Isa disait : Papa est décédé. Je me suis fait couler un café et je l’ai rappelée, puis j’ai composé le numéro d’Air France. Thierry est entré en bâillant, m’a regardée et a dit : Qu’est-ce qui se passe ? J’ai répondu : Papa est mort. lsa dit : décédé. Moi je dis : mort. Je ne vois pas pourquoi je prendrais des gants. Depuis le temps que l’idée de la mort m’accompagne, je ne dirais pas qu’elle m’est devenue familière, non, mais j’ai quand même le droit de l’appeler par son nom.

Tu es mort. Enfin. "


A propos du Crieur de Nuit, la presse a dit :

« On découvre, stupéfait, ce premier roman. »
Jacques-Pierre Amette, Le Point

« Un livre fulgurant. »
Eric Neuhoff, Le Figaro Madame

« Un humour noir, un style claquant. »
Jérôme Garcin, Le Nouvel Observateur

« Une salutaire rage de vivre. »
Isabelle Lortholary, Elle

« Original et envoûtant. »
François Lestavel, Paris-Match

« Une noire drôlerie… Passionnant. »
Bernard Pivot, Le JDD

« A la mort d’un père tyrannique, une fille retrouve le goût de vivre. A la fois urgente et enjouée, l’écriture de Nelly Alard frappe par son rythme houleux. »
Marine Landrot, Télérama

View online : Sur Amazon

- Prix Roger-Nimier 2010
- Prix National de littérature du Lions Club 2011
- Prix « Un livre, une commune » de Combs-la-Ville 2011
- Prix des audiolecteurs de la Ville de Nantes 2011
Send a message