Le crieur de nuit


A propos du Crieur de Nuit, la presse a dit :

« On découvre, stupéfait, ce premier roman. »
Jacques-Pierre Amette, Le Point
Lire l’article

« Un livre fulgurant. »
Eric Neuhoff, Le Figaro Madame
Read the article

« Un humour noir, un style claquant. »
Jérôme Garcin, Le Nouvel Observateur
Lire l’article

« Une salutaire rage de vivre. »
Isabelle Lortholary, Elle
Read the article

« Original et envoûtant. »
François Lestavel, Paris-Match
Lire l’article

« Une noire drôlerie… Passionnant. »
Bernard Pivot, Le JDD
Lire l’article

« A la mort d’un père tyrannique, une fille retrouve le goût de vivre. A la fois urgente et enjouée, l’écriture de Nelly Alard frappe par son rythme houleux. »
Marine Landrot, Télérama
Lire l’article

Et les blogs…

« Tous ceux qui ont eu, dans leur famille, une enfance difficile, entravée , se retrouveront dans ce texte narquois, épuré, doté d’un étrange dynamisme comme si l’intelligence était une électricité..Pour une première œuvre, eh bien..eh bien.. »
http://pauledel.blog.lemonde.fr/2010/04/11/une-famille-a-plougenez

« C’est noir, certes, mais tout en douceur, avec une jolie écriture et un texte parsemée de citations d’un livre d’Anatole Le Braz "La légende de la mort chez les Bretons armoricains", car ce roman est aussi une ode à la Bretagne, à la fratrie et finalement à la vie et l’amour. »
http://avosplumes.xooit.com/t4180-Le-crieur-de-nuit-Nelly-Alard.htm

« Une histoire de famille suivie au cours des sept jours qui sépare la mort du père de la fin des funérailles, sept jours pour créer une jeune femme libérée du poids, sept jours pour créer un écrivain et lui donner son nom : Nelly Alard. »
http://blogs.mediapart.fr/blog/matthieu-baumier

« Alors là, attention, chef-d’œuvre ! Ce livre très court est époustouflant, et m’a énormément touchée, pour beaucoup de raisons. »

http://leslecturesdamelie.blogspot.com/2010/09/le-crieur-de-nuit-de-nelly-alard.html

« Un premier roman exemplaire et magnifique qui ne tombe jamais dans le mélo. Tout y est dit avec des mots justes et remplis de pudeur, sur un ton sans fausse note. »
http://fibromaman.blogspot.com/2010/05/nelly-alard-le-crieur-de-nuit.html

« Un beau roman sur la mort et l’amour filial écrit avec précision par une jeune romancière pleine de talent. »
http://www.a-lire.info/allard.html

« Un vrai bon bouquin. »
http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/22905

« C’est un très beau livre que j’ai beaucoup aimé et je ne crois pas que ce soit uniquement pour avoir vécu dans les lieux où se déroule l’histoire et que j’y retrouve toute la réalité de cette Bretagne du Finistère nord, si dure et si généreuse à la fois ! »
http://liratouva2.blogspot.com/2010/05/le-crieur-de-nuit-par-nelly-alard.html

« Un premier roman servi par une très belle plume, vive et sensible. »
http://sylire.over-blog.com/article-le-crieur-de-nuit-nelly-alard-52327942.html

« Ce crieur de nuit est une histoire qui se lit d’une traite, en une après-midi. C’est décapant, savoureux, tendre aussi et pousse le lecteur à la réflexion. »
http://www.biblioblog.fr/post/2010/11/05/Le-crieur-de-nuit-Nelly-Alard

« Un roman aussi beau que bref, fulgurant, comme une tempête bretonne... »
http://landibiblog.over-blog.com/article-le-crieur-de-nuit-nelly-alard-57118732.html

«Quelle quatrième de couverture surprenante… J’ai bien aimé l’écriture de Nelly Alard et j’ai été très touchée par cette histoire. »
http://pages.de.lecture.de.sandrine.over-blog.com/article-le-crieur-de-nuit-de-nelly-alard-55029847.html"

« Un livre doux et puissant à la fois, superbe. »
http://seren.dipity.over-blog.fr/article-des-nouvelles-de-la-bretagne-sur-le-crieur-de-nuit-de-alard-l-envers-du-monde-de-reverdy-et-vice-cache-de-pynchon-56487536.html

« Toujours difficile de se faire un nom quand on est lâché dans le fleuve des premiers romans. Nelly Alard fait pourtant partie de ceux qu’on retiendra en 2010, pour la force tranquille de son livre, son style à l’élégance tranchante. »
http://www.zone-litteraire.com/zone/chroniques/aime-ton-pere

« Le crieur de nuit est un récit tout en nuances, qui nous parle avec des mots très justes du manque d’amour, et des cicatrices qui ne se referment pas. La gravité du propos n’exclut pas l’humour, et les pages consacrées au chassé-croisé des morts difficile dans le caveau familial sont un petit bijou d’humour noir.»
http://www.perchenet.fr/zonetest/18info/spip.php?article100&id_document=656

« Entre amour et haine, une semaine pour "guérir" de lui. Un premier roman prometteur, intéressant et tellement vrai ; où les légendes bretonnes viennent se mêler à la réalité. »
http://unfilalapage.canalblog.com/archives/comite_de_lecture/index.html

« Un premier roman haletant. »
http://www.libfly.com/livre-1625355.html

« Ne passez pas à côté de ce texte très court, d’une rare finesse... Faites-moi confiance, lisez-le. »
http://aima007.blogspot.fr/2010/05/nelly-alard.html

Send a message